Les actualités  - 97 au total

Exclusif: mort du "suspect 1" de l'affaire Lumumba
17-03-2017  |  www.dhnet.be   Partagez

Septième décès dans la liste des dix Belges ciblés pour crime de guerre par la famille Lumumba: celui que l'Onu accusait d'avoir tué.

Désigné comme le numéro 1 des dix suspects contre lesquels la famille Lumumba a déposé plainte le 22 juin 2011 au parquet fédéral pour l'assassinat en 1961 de l'ancien Premier ministre congolais, le Belge Charles Huyghé à l'époque chef de cabinet du ministre katangais de la Défense Joseph Yav, est mort, à l'âge de 93 ans.

Le décès de Huyghé réduit à trois les derniers survivants visés par la plainte déposée en 2011 par l'avocat Christophe Marchand à l'origine de l'instruction pénale pour crime de guerre toujours en cours, à Bruxelles, chez la juge Dagnely. Survenu le 27 décembre dernier, le décès de Charles Huyghé n'avait pas été révélé.

M. Charles Huyghé devait sa place de tête au rapport officiel de la commission d'enquête des Nations Unies sur l'assassinat de Lumumba dont les conclusions font état de soupçons graves sur deux hommes, "Huyghé et Julien Gat". Et ce dernier, le capitaine Gat, un mercenaire anglais, désignait Huyghé comme celui qui a tué Lumumba.

Huyghé avait ceci de particulier d'avoir été décoré deux fois par la Belgique en 2004 et 2009 alors que les Nations unies le tenaient depuis des années comme un suspect important dans l'assassinat de Patrice Lumumba. Et que le ministre belge des Affaires étrangères (Louis Michel) avait dû présenter en 2002 les excuses de la Belgique pour son rôle (le rôle de notre pays, NdlR) dans l'assassinat du leader indépendantiste.

Cela dit, ce rôle présumé de M. Huyghé n'a jamais été clairement établi. Et plusieurs des dix visés par les Lumumba ont clairement exprimé leur indignation d'être ainsi désignés, cinquante ans après, comme des tortionnaires et des assassins.

Le rôle de Charles Huyghé était même fortement remis en question par des recherches postérieures aux travaux des Nations unies, dont celles de Brassine et Kestergat publiées en 1991 chez Duculot, Qui a tué Lumumba?

Selon d'autres, Huyghé, alors âgé de 37 ans, se trouvait le 17 janvier 1961, jour des faits, à la villa Brouwez (près de Lubumbashi), dernier point de passage connu de Lumumba. Enfermé dans la salle de bain, Lumumba savait qu'il n'avait plus longtemps à vivre. Huyghé lui aurait rendu visite. En soirée, Lumumba était emmené hors de la villa et exécuté. Huyghé l'accompagnait-il?

Dès l'année suivante, Charles Huyghé s'établissait en Afrique du Sud où il devait jouer un rôle important dans la communauté occidentale. Et si son nom était cité, la Belgique le décorait pour services rendus, en 2002 Chevalier de l'ordre de Léopold, le 1er mars 2009 Officier de l'ordre de Léopold II.

La juge Dagnely l'avait convoqué à Johannesbourg, en 2012, pour l'entendre à Bruxelles.

Charles Corneille, dit Carlo, Huyghé était né à Etterbeek, le 11 mars 1923.

‹  retour